Ce site est réalisé avec le soutien financier de ADEME - Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie Fleury Michon Prodimarques
Partenaires Medias
Restauration 21
Une initiative de
Graines de Changement - agence d’information positive sur le développement durable
Avec la participation de
Utopies © - Agence qui se donne pour charge de promouvoir la responsabilité sociale auprès des entreprises et le développement durable.
Retour à la liste
Ticket Carbone Leclerc

Ticket Carbone Leclerc

Type de label : Marque privée ou auto-déclaration
Famille de produit concernée : Alimentation
Produits concernés : Tous produits alimentaires.

Indication du "poids en carbone" des achats sur le ticket de caisse lancé à titre expérimental dans certains points de vente E.Leclerc


Ce qui est garanti

Depuis avril 2008, dans les magasins Leclerc de Templeuve et de Wattrelos, dans le nord de la France, on lit le bilan CO2 des courses alimentaires sur le ticket de caisse ainsi que sur les étiquettes en rayon. Le calcul prend en compte la totalité du cycle de vie des produits, de l’extraction des matières premières jusqu’à sa destruction ou à la valorisation de ses déchets : élevage, récolte, transformation, transport, jusqu’au fonctionnement du magasin, au transport des courses vers le foyer, et au tri des déchets. Les calculs sont simplifiés et les valeurs affichées sont plus des ordres de grandeur que des valeurs précises. Le bilan carbone du magasin est intégré au calcul, notamment le mode de transport des salariés. En tout, 20 000 produits alimentaires ont été référencés et étiquetés.


Critères

Référentiel libre d’accès non
Critères sociaux non
Critères environnementaux non
Critères sanitaires non
Approche Cycle de vie non
Critères économiques non
Evaluation multicritères mono

Contrôles

Par un tiers indépendant de la marque utilisant le label non
Par un tiers indépendant de l'organisme gérant le label non

Notre Avis

Cette initiative d'information n'est pas équivalente à un label mais Leclerc fait figure de pionnier en devançant les futures obligations réglementaires d'étiquetage environnemental de tous les produits de consommation (un projet de loi prévoit que l’indication de l’impact environnemental des produits de la grande distribution soit obligatoire à partir de 2011). Grâce à cette étiquette, les consommateurs peuvent déjà s'initier à la lecture des étiquetages carbone, obligatoires dans quelques années.


Pour en savoir plus