Ce site est réalisé avec le soutien financier de l'ADEME et de Fleury Michon Monoprix ADEME - Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie
Partenaires Medias
TF1 Conso La Revue Durable Le marché citoyen Up ! Décisions Durables Néo Planète CO2 mon amour Restauration 21
Une initiative de
Graines de Changement - agence d’information positive sur le développement durable
Avec la participation de
Utopies © - Agence qui se donne pour charge de promouvoir la responsabilité sociale auprès des entreprises et le développement durable.

Boissons alcoolisées

Bière

BIÈRE

Comment faire mousser la bière (avec modération) sans faire trinquer la planète

De l’eau, des céréales et des levures : par ses ingrédients, la bière serait comme du « pain liquide », diraient certains, ce qui en fait un produit de grande consommation mais aussi, au moins en apparence, un produit plutôt naturel. Pourtant, ce breuvage, dont l’existence remonte à l’Antiquité, est moins écologique qu’il n’y paraît : cultures intensives de céréales, processus industriels de production peu économes, en eau notamment, multiplication des emballages, ajout d’additifs et de colorants, réfrigération et transport des produits à marque internationale aux quatre coins du monde…


-> lire l'article
Champagne

CHAMPAGNE

Il fait pétiller la vie mais ses bulles ne sont pas toujours légères pour la planète : notre guide a exploré les caves pour faire toute la lumière sur le champagne.

Certains le consomment avec modération, d'autres avec adoration : « Je le bois lorsque je suis joyeuse et lorsque je suis triste. Parfois, je le prends quand je suis seule. Je le considère obligatoire lorsque j'ai de la compagnie. Je joue avec quand je n'ai pas d'appétit, et j'en bois lorsque j'ai faim. Sinon je n'y touche jamais, à moins que je n'aie soif. » C'est ainsi que madame Bollinger, l’une des grandes dames du champagne, répondait à un journaliste du London Daily Mail qui l'interrogeait sur sa consommation de petites bulles. Mais avant de le déguster, il faut produire le champagne et la viticulture a longtemps fait partie des cultures polluantes. Pourtant, après des décennies de mauvaises pratiques, le terroir de champagne reconquiert ses lettres de noblesse. La bulle pétille désormais de bonnes intentions environnementales.


-> lire l'article
Vin

VIN

Choisissez des vins qui célèbrent et protègent la terre !

Rien d’autre que du raisin, de l’eau, un terroir, des fûts de chêne… et du temps pour la vinification : vu de loin, le vin a tout d’un produit naturel, à consommer avec modération pour d’autres raisons que son impact sur l’environnement. Mais à y regarder d’un peu plus près, sa production n’est pas si propre et saine qu’on pourrait le penser : cultures intensives utilisant force pesticides et produits de synthèse, additifs chimiques pour accélérer et faciliter l’évolution naturelle du breuvage, pour accentuer sa couleur ou améliorer sa conservation, etc. Comment, dès lors, apprécier le flacon sans donner l’ivresse à la planète ? Quelques repères peuvent vous y aider…


-> lire l'article