Ce site est réalisé avec le soutien financier de l'ADEME et de PagesJaunes  L’ARBRE VERT 1ère marque des produits écologiques pour votre quotidien ! Nature & Découvertes
Partenaires Medias
TF1 Conso Le Mouv' La Revue Durable Décisions Durables CO2 mon amour Néo Planète Le marché citoyen
Une initiative de
Graines de Changement - agence d’information positive sur le développement durable
Avec la participation de
Utopies © - Agence qui se donne pour charge de promouvoir la responsabilité sociale auprès des entreprises et le développement durable.
Guide Made in France Voir les rapports des chiffres de la consommation responsables Tendances Durables 2012 La vente en vrac - pratiques & perspectives App guide des labels Quizz : Quel co-consommateur tes-vous ? Pour une consommation durable C’est tout vert ! Quelle est l’empreinte carbone de votre argent ? Ma conso, ma planète Restauration et développement durable Évaluez la qualité de l’air intérieur dans votre habitation Consulter le guide des sushis responsables nos cantines pour la planète Mini-guide des labels de la consommation responsableo
LE TRUC VERT DU MOMENT Jardinage

Jardinage
Au jardin, c'est en hiver que se préparent les beaux jours. La bonne nouvelle est qu'il est tout à fait possible de jardiner sans produit chimique et de favoriser la santé et la richesse de son carré de nature : voici quelques "bons plan(t)s" pour avoir la main vraiment verte !

Lire l'article : Jardinage
Festival "La bio dans les étoiles", 11 avril, Davézieux (Ardèche)

Pour la 6ème année consécutive, le festival "La Bio dans les Etoiles" donne rendez-vous aux amoureux de la Bio, le 11 avril 2014 en Ardèche, pour le grand événement organisé par la Fondation Ekibio. Un moment unique sur le thème "Manger autrement" avec des invités tels que Marie-Monique Robin (réalisatrice des documentaires "Le Monde selon Monsanto" et notre Poison Quotidien"), Cyril Dion (co-fondateur de l'ONG Colibris) ou encore François Roullay (initiateur du mouvement "Incroyables Comestibles" en France). Plus d'infos sur
http://www.labiodanslesetoiles.com/ Salon Bio à 100%, du 11 au 13 avril, Metz (Moselle)

Plus de 100 exposants nationaux et régionaux pendant trois jours présenteront toute la diversité de la Bio au travers de 18 villages dédiés au "Made in Local", la santé, la viticulture bio, la beauté, la construction, l'énergie, les enfants, etc.
Egalement au programme : environ 60 conférences, des animations destinées au enfants autour des énergies renouvelables et des déchets et un espace restauration. Entrée à 5 euros à partir de 12 ans. Invitations gratuites téléchargeables sur le
site.

Plus d'infos sur http://www.salonbioeco.com/metz/index.php Fashion Revolution Day, 24 avril, partout en France et dans le Monde

Le Fashion Revolution Day est une initiative mondiale qui a été mise en place par un groupe de personnes de tous secteurs : acteurs économiques, journalistes, leaders d’opinion, publicitaires qui ont été indignés par la tragédie du Rana Plaza au Bangladesh et ont décidé d’agir.C'est un rendez-vous annuel pour célébrer une mode positive et tous ceux qui contribuent à la rendre possible. Le thème de ce premier Fashion Revolution Day est "Who Made Your Clothes"/"Qui a fait vos vêtements?".
Plus d'infos sur
http://www.ilesttemps.com/2014/03/24/fashion-revolution-day/
E-cartes Voutch

Les épines que j’ai recueillies viennent de l’arbre que j’ai planté."

Lord Byron

Café-Conso
dernières nouvelles

Foodette, le service de proximité qui vous redonnera envie de cuisiner !

Foodette, le service de proximité qui vous redonnera envie de cuisiner !

Crée par deux mordus du bien manger, Foodette tente de relever un défi un peu fou : donner l’envie et la possibilité aux consommateurs de cuisiner plus souvent et plus facilement à partir de produits frais et de qualité. Pour se faire, ce service de proximité travaille en partenariat avec les meilleurs commerçants de quartier. C’est simple : après vous êtes inscrits sur le site internet, vous commandez le plat qui vous convient et sélectionnez le commerçant chez qui vous irez retirer votre panier.  La date et l’horaire du retrait choisis, venez le récupérer à la caisse de ce commerçant. Vous voilà maintenant prêts à cuisiner le plat sélectionné à l’aide de tous les ingrédients contenus dans le panier, en suivant les fiches recettes fournies. Après quelques efforts, il ne vous reste plus qu’à déguster, seul ou accompagné. On évite ainsi le gaspillage alimentaire en cuisinant uniquement ce dont on a besoin. En prime, Foodette s’engage à ce que les fournisseurs et commerçants délivrent des ingrédients frais, de saison et produits à proximité. Vous ne savez que choisir parmi les nombreux plats proposés ? Suivez les suggestions de Foodette, elles sont alléchantes – lasagnes au chou kale et chèvre frais, filet mignon au spéculoos ou encore moelleux pistache/choco façon financier… Bonne nouvelle : les intolérants au gluten ne sont pas oubliés et pourront eux aussi se délecter de plats adaptés à leur régime. Pour l’instant, le service est disponible dans 4 arrondissements de Paris chez 20 commerçants partenaires. En espérant que ce nouveau service de proximité s’étende ailleurs en France.

envoyer l'article : Foodette, le service de proximité qui vous redonnera envie de cuisiner !

ATT et Samsung s'engagent contre l'utilisation du smartphone au volant, notamment pour écrire ou lire des SMS

ATT et Samsung s\'engagent contre l\'utilisation du smartphone au volant, notamment pour écrire ou lire des SMS

"Cela peut attendre" : avec ce simple slogan, l'opérateur américain de téléphonie ATT mine depuis plusieurs mois une campagne très puissante visant à éduquer les conducteurs, en particulier les jeunes et ceux qui utilisent leur voiture quotidiennement pour aller travailler, à ne pas lire et envoyer de SMS en conduisant. Les chiffres sont là : outre-Atlantique, 100 000 accidents de la circulation chaque année ont été provoqués par un conducteur en train de lire ou d'écrire un SMS… et les chiffres augmentent. Avec cette campagne, qui propose notamment un film poignant de dix minutes réalisé par Werner Herzog et mettant en scène des familles frappées par un tel accident, ATT entend bien sauver des vies en faisant œuvre de pédagogie, jusqu'à ce que les SMS au volant deviennent aussi inacceptables que l'alcool. Pour cela, la marque propose aux conducteurs de prendre, en ligne, un engagement public, à ne jamais conduire et lire ou écrire des SMS en même temps. Cela se passe sur le site www.itcanwait.com mais aussi sur les réseaux sociaux comme Twitter avec la référence #itcanwait. ATT a également lancé DriveMode, une application mobile (gratuite sur Android et BlackBerry) qui prévient automatiquement les interlocuteurs du propriétaire dudit smartphone qu'il ou elle est au volant et ne  pourra répondre qu'ultérieurement, en toute sécurité. Enfin, ATT finance un simulateur d'utilisation des SMS au volant qui "tourne" dans plus de 380 événements sur le territoire américain - une version en ligne est également disponible sur le site web, permettant à chacun de vérifier le danger des SMS lus ou écrits en conduisant. Pour aller au bout de sa démarche, ATT fait également du lobbying auprès des pouvoirs publics américains pour demander des lois plus strictes sur le sujet., Dans la foulée, sans doute inspiré par son partenaire américain, le constructeur automobile coréen Samsung a lancé en début d'année une application mobile permettant de ne pas utiliser son smartphone en conduisant : l'application, baptisée Eyes on the Road, permet de couper les alertes signalant des appels reçus, des SMS et des messages sur les réseaux sociaux, affiche sur l'écran principal un panneau "Eyes on the Road" (les yeux sur la route) dès que la voiture est en mouvement, et elle envoie automatiquement un message invitant les interlocuteurs du propriétaire à patienter. La campagne choc, réalisée pour l'occasion, rappelle utilement que composer un numéro en conduisant augmente de 3 fois le risque d'accident, cependant que l'écriture d'un SMS l'augmente de 23 fois. Y-a-t-il un message qui vaille la peine de prendre ce risque ?

envoyer l'article : ATT et Samsung s\'engagent contre l\'utilisation du smartphone au volant, notamment pour écrire ou lire des SMS

Equal for all : la solidarité sous les semelles

Equal for all : la solidarité sous les semelles

Equal for All est une marque française de chaussures responsables, créée il y a peu par trois amis rêvant d’œuvrer pour changer la société. Un pied dans l’entreprenariat, un autre dans le secteur social : voici la recette Equal for All qui tente d’allier viabilité économique et progrès social. En effet, 50% des revenus générés par la marque sont reversés à des projets solidaires. L’équipe d’Equal for All a pu ainsi concrétiser trois projets dont « Equal for Child » ayant pour but de promouvoir le thème de l’égalité auprès des enfants d’écoles et d’hôpitaux. En octobre 2013, 16 enfants âgés de 6 à 16 ans habitant à Cergy ont pu réaliser une grande fresque sur la thématique de l’égalité à l’aide de plusieurs graffeurs et artistes. Equal for All a aussi permis aux enfants malades de l’institut de cancérologie du CHU de Strasbourg  de faire une sortie au zoo d’Amnéville. Enfin, à travers l’initiative « Equal for Artists », la marque a poursuivi ses actions en organisant un concert permettant à des musiciens de rue de se produire sur scène. Saluons la philosophie de cette marque de chaussures éthiques et recyclables qui n’hésite pas à sauter à pied joint dans l’univers de l’entreprenariat social !

Pour plus d’infos, consultez notre fiche-produit Chaussures.

envoyer l'article : Equal for all : la solidarité sous les semelles

Koa Koa, la box créative pour les enfants

Koa Koa, la box créative pour les enfants

Décidément, les projets innovants destinés aux plus petits ont le vent en poupe. Après une incursion du numérique dans la sphère enfantine (lire notre actu ici), voilà que le marché des box thématiques s’invite sur le marché des jouets pour enfants. C’est le cas de Koa Koa, une box à visée éducative et créative qui prône la philosophie suivante : « apprendre en s’amusant ». La marque tente de proposer aux bouts de choux (dès 5 ans) des loisirs sans écrans. Chaque mois, ils reçoivent un coffret d’activités créatives et éducatives leur permettant de réaliser deux projets sur un thème artistique ou scientifique. Les enfants peuvent par exemple construire une fusée ou découvrir les constellations du zodiaque. Réalisées par des designers, ces box destinées aux filles comme aux garçons leur permettent d’acquérir des connaissances via l’expérimentation et le jeu. Ils font travailler leurs dix doigts, stimulent leur imagination et fabriquent alors un objet ludique de leurs propres mains. De quoi former des têtes bien faites !

envoyer l'article : Koa Koa, la box créative pour les enfants

Monpotager.com : "cela est bien mais il faut cultiver notre e-potager !"

Monpotager.com : \"cela est bien mais il faut cultiver notre e-potager !\"

Mieux qu'un panier de fruits et légumes de saison : Monpotager.com propose aux urbains frustrés de n'avoir pas leur "lopin de terre " d'en créer un en ligne, de choisir ce qu'ils souhaitent y planter,  et de voir pousser leurs fruits et légumes chez un producteur local… avant de les récupérer pour les manger ! Tout commence avec le choix d'une taille de parcelle (de 10 à 150 mètres carrés) conçue pour couvrir les besoins d’un foyer,  selon le nombre de personnes qui le compose. Chaque parcelle comprend des légumes d’hiver,  des légumes d’été et des fruits. Ne reste plus alors au "propriétaire" de la parcelle qu’à choisir les variétés qu’il souhaite y planter et à attendre… d’être livré. Des photos et des notifications de l’évolution des différentes pousses lui sont régulièrement envoyées…
Après les cultures sur balcons ou les potagers partagés, l'heure des e-potagers cultivés par procuration a sonné : de Meine Ernte en Allemagne à Monpotager.com en France,  plus besoin de bêcher la terre sous le soleil ou de maîtriser la botanique pour posséder une parcelle de terre et déguster sa propre production !

envoyer l'article : Monpotager.com : "cela est bien mais il faut cultiver notre e-potager !"

Pas forcément moins de biens mais plus de liens : vers une vision nouvelle du commerce ?

Pas forcément moins de biens mais plus de liens : vers une vision nouvelle du commerce ?

Dans des environnements urbains où la solitude est de plus en plus prégnante, le commerce est pour beaucoup, notamment les personnes âgées, la seule relation avec le quartier, le seul moment de la journée où quelqu'un va leur dire "Bonjour Monsieur ou Madame Machin. Comment allez-vous aujourd'hui ?". Pas étonnant,  dans ce contexte où la contribution à la vie locale et la question du lien sont de plus en plus déterminantes, que des enseignes fassent bouger les lignes sur la convivialité. A Châtillon, aux portes de Paris, le magasin Monoprix proposait ainsi en fin d'année à ses clients de venir prendre le petit-déjeuner avec ses équipes,  avant de faire leurs achats de cadeaux. Dans le même esprit, outre-Manche, les porteurs de cartes de la chaîne britannique Waitrose se voient désormais offrir un café ou un thé à leur arrivée dans leur magasin, ce que fait depuis plusieurs années Nature & découvertes. Autre exemple : à Rennes, l’agence du Crédit Agricole de La Monnaie (en plein centre-ville) propose un salon de thé-traiteur dans son hall d’accueil, conçu en partenariat avec un artisan local de renom. L’opportunité pour les clients de l’agence de faire une petite pause gourmande comme pour les conseillers d’offrir un moment convivial à leurs clients. Le lieu accueille également une zone réservée à des expositions temporaires d’artistes locaux ainsi qu’à des animations musicales à l’heure du déjeuner. Et enfin : à Barcelone, dans les nouvelles agences de la CaixaBank, qui se veulent proches de l’esprit des boutiques Apple ou Nespresso avec leurs murs d’écrans et leurs conseillers équipés de tablettes (qui offrent aux clients de commander un nouveau visuel de carte bancaire en saisissant l'image de leur choix depuis leur mobile),  des hôtesses proposent de goûter des recettes réalisées avec un robot culinaire,  lequel est offert à tout client qui dépose au moins 9 000 euros durant trois ans sur un compte…
Ces nouvelles propositions, en dehors des champs d’action traditionnels des enseignes, développent une vision nouvelle du commerce, où celui contribue à rendre la ville plus humaine. Un peu plus de "care" dans un monde abrupt ?

envoyer l'article : Pas forcément moins de biens mais plus de liens : vers une vision nouvelle du commerce ?

Innovation collaborative : Auchan implique ses clients dans l'aménagement de son magasin

Innovation collaborative : Auchan implique ses clients dans l\'aménagement de son magasin

Dans le cadre de la réalisation du centre commercial L’Ilo, à Epinay-sur-Seine,  des comités de voisinage ont été créés par Auchan pour sélectionner les produits qui constitueront l'offre de son magasin local et valider des implantations de rayons au sein du magasin, rapporte LSA. La ville mêle une centaine de nationalités et de nombreuses familles de plus de trois enfants, mais à pouvoir d’achat modeste : parmi les choix issus des recommandations de ces comités de voisinage, on note ainsi le fait que pour répondre aux besoins des nombreuses fratries de sa zone de chalandise, Auchan a étoffé l’ensemble des rayons destinés aux plus jeunes (jouets, mais aussi puériculture, textile, librairie, ouvrages parascolaires ou éducatifs et même gammes d’anniversaire), de même que les produits du monde et les gammes de beauté ethnique, le tout avec des "descentes" entières de premiers prix en rayons, cependant que l'assortiment self-discount (des produits d'épicerie vendus en vrac, de manière plus économique et plus écologique) a été élargi sur deux allées et un îlot central…
Après son partenariat avec Quirky incitant ses clients à concevoir des produits qui sont ensuite vendus dans ses rayons, Auchan va ainsi encore un peu plus loin dans le "crowdsourcing" de son offre - dans l'esprit de ce que Skanska a fait aux Etats-Unis, avec le site Popularise, pour faire choisir aux riverains les boutiques d'une nouvelle galerie marchande. Mieux écouté et impliqué dans la conception des offres qui lui sont destinées, le consomm'acteur de demain se retrouve aussi en situation de partager son expérience sur les réseaux sociaux et de contribuer à la réputation des enseignes concernées.

envoyer l'article : Innovation collaborative : Auchan implique ses clients dans l\'aménagement de son magasin
Le guide des labels de la consommation responsable 2009-2010 La consommation de A à Z. Santé,  loisirs,  environnement,  budget…, Tout ce que vous devez savoir pour bien consommer