Ce site est réalisé avec le soutien financier de l'ADEME et de Les pages jaunes Fleury Michon ADEME - Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie Prodimarques
Partenaires Medias
Néo Planète e-RSE.net Restauration 21
Une initiative de
Graines de Changement - agence d’information positive sur le développement durable
Avec la participation de
Utopies © - Agence qui se donne pour charge de promouvoir la responsabilité sociale auprès des entreprises et le développement durable.

Étude « La vie locale : ré-enraciner la consommation pour des territoires plus vivants et durables » Étude « Choix par défaut, choix sans défaut : vers des offres 100% responsables » Voir les rapports des chiffres de la consommation responsables La vie Happy Tendances Durables 2015 La solution est dans l’assiette http://omissions-co2.com/ Calculer l’empreinte économique de vos achats Consulter le guide des sushis responsables Guide Made in France La vente en vrac - pratiques & perspectives App guide des labels Quizz : Quel éco-consommateur êtes-vous ? Pour une consommation durable C’est tout vert ! Quelle est l’empreinte carbone de votre argent ? Ma conso, ma planète Restauration et développement durable Évaluez la qualité de l’air intérieur dans votre habitation nos cantines pour la planète Mini-guide des labels de la consommation responsableo E-cartes Voutch

Chaque période de trouble dans l'histoire ouvre une brèche d'espoir ; et la seule chose certaine et inchangeable est que rien n'est certain ni inchangeable"

John Fitzgerald Kennedy

Café-Conso
dernières nouvelles

Paupiette, la rencontre intergénérationnelle et solidaire !

Paupiette, la rencontre intergénérationnelle et solidaire !

En 2015, Enora Goulard, étudiante âgée de 18 ans, a lancé Paupiette, une start-up sociale et solidaire qui propose une rencontre culinaire entre seniors et étudiants. En quittant sa ville natale pour poursuivre ses études, elle se rend compte que manger sainement et être étudiant ne fait pas bon ménage et que ses grands parents, alors loin de leurs petits enfants, sont confrontés à l’isolement. C’est alors qu’est née Paupiette. Le principe ? Le senior prend contact par mail, courrier ou téléphone avec la startup et indique le repas qu’il souhaite cuisiner, le nombre de places disponibles autour de sa table, et l’heure à laquelle il déjeune. Les étudiants indiquent leurs motivations et la formule qui les intéresse, Paupiette se charge ensuite d’organiser les déjeuners par affinités. 3 formules sont proposées : un plat pour 4 euros, une entrée avec un plat ou un dessert pour 5€, et la formule complète (entrée/plat/dessert) pour 7€. A la fin du déjeuner, les repas sont notés sur la qualité de la rencontre (partage, convivialité...). Prônant le partage intergénérationnel, la lutte contre l’isolement des plus âgés et la malbouffe des étudiants, Paupiette, actuellement à Paris, Bordeaux et Quimper, souhaite diffuser son initiative dans les grandes villes et zones rurales d’ici 2 ans !

envoyer l'article : Paupiette, la rencontre intergénérationnelle et solidaire !

Vers des bouteilles en plastique PET 100% biosourcé ?

Vers des bouteilles en plastique PET 100% biosourcé ?

Selon l’AFP, 20 millions de tonnes de plastiques de PET (Polyéthylène Téréphtalate) sont produites chaque année, soit moins de 1% de la production mondiale. En collaboration avec Origin Materials, une start up californienne, Danone et Nestlé ont décidé de travailler main dans la main pour commercialiser à partir de 2020, des bouteilles d’eau en plastique PET 100% biosourcé. Kézako ? Le plastique PET biosourcé est composé de matière végétale renouvelable, créée à partir de cartons usagés, de sciure, de copeaux de bois, voire d’autres déchets agricoles, sans nécessiter d’aucune ressource de production alimentaire. Malgré son nom barbare, le PET biosourcé est l’un des plastiques les plus utilisés, notamment pour les emballages alimentaires Il représente aujourd’hui une des alternatives au plastique pétrochimique. L’objectif des deux géants européens est de produire en 2020 des bouteilles en plastique PET à 75% biosourcé, d’atteindre 95% en 2022 et 100% à terme. Nestlé et Danone ne sont pas les premiers à se lancer dans le recyclage, la célèbre marque Coca-Cola s’est engagée avec la marque design Emeco et celle de matériel hifi EOps, pour recycler les bouteilles plastiques en créant respectivement, une édition spéciale de la chaise 111 Navy et des casques audio.

envoyer l'article : Vers des bouteilles en plastique PET 100% biosourcé ?

Une vaisselle jetable 100% biodégradable ?

Une vaisselle jetable 100% biodégradable ?

Selon l’UICN, 9,5 millions de tonnes de plastique sont déversées chaque année dans les océans. A l’instar de Solia qui conçoit depuis 2008 des emballages alimentaires jetables biodégradables, Leaf Républic a décidé de lancer en 2016 une gamme de vaisselle jetable 100% naturelle. Sans plastique, ni additifs ou produits chimiques mais seulement composés de feuilles de palme, les différents contenants proposés sont résistants à l’eau et se dégradent en 28 jours ! Le site de production situé près de Munich fabrique ses produits en collant et pressant les feuilles les unes avec les autres. Provenant d’Asie et d’Amérique du Sud et employées dans ces régions comme récipients ou plats, elles sont collectées par des villageois dans une forêt naturelle et repoussent trois fois par an. Pour l’instant, le prix de cette invention allemande reste élevé : il faudra débourser environ 45€ pour un lot de 100 assiettes et 35€ pour un lot de 75 barquettes pour frites … Mais tout vient à point à qui sait attendre ! Il est toujours plus éco-responsable d’utiliser de la vaisselle réutilisable car le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. En janvier 2020, la France sera le 1er pays à interdire la vaisselle en plastique, consultez dès maintenant les alternatives écolos.

envoyer l'article : Une vaisselle jetable 100% biodégradable ?

La gamme « Côté Végétal » de Fleury Michon a débarqué dans les rayons !

La gamme « Côté Végétal » de Fleury Michon a débarqué dans les rayons !

Selon un sondage de Mediaprism pour la Fondation Good Planet, 60 millions de consommateurs et « Mes Courses pour la Planète », environ 56% des Français déclarent consommer de moins en moins de viande. C’est ce qu’on appelle le flexitarisme ! Le flexitarien réduit sa consommation de viande, et devient parfois végétarien sans pour autant s’interdire d’en consommer occasionnellement. Les raisons sont multiples : économie budgétaire, préoccupation environnementale et sanitaire, bien être animal ... Chaque année, le flexitarisme fait de plus en plus d’adeptes. D’ailleurs, selon le Cabinet IRI, la vente de produits frais végétariens a augmenté de 12,5% en volume en 2015 sur l’année achevée dans la grande distribution française. Cette tendance des consommateurs pour le flexitarisme, les marques alimentaires l’ont bien comprise ! A l’instar d’Herta avec sa gamme « Le Bon Végétal » lancée en juin 2016, la marque Fleury Michon en a fait de même en élaborant un panel de produits végétariens. « Côté végétal », une gamme gourmande, variée et équilibrée a donc débarqué dans les rayons des enseignes de la grande distribution. Source de protéines, elle propose des spécialités panées végétariennes, des émincés épicés, des falafels, des steaks de soja, des tranches végétales et même des plats préparés. Sans arômes artificiels, ni épaississants ou gélifiants, « Côté Végétal » va faire de l’ombre à la gamme concurrente d’Herta ou encore la marque Sojasun. « Côté végétal » s’inscrit dans la lignée de la campagne #MangerMieux lancée par Fleury Michon en avril 2016 pour aider les consommateurs à cuisiner et manger plus sainement.

envoyer l'article : La gamme « Côté Végétal » de Fleury Michon a débarqué dans les rayons !

La fin des barquettes plastiques dans les cantines strasbourgeoises !

La fin des barquettes plastiques dans les cantines strasbourgeoises !

Jeudi 12 février 2017, Françoise Buffet, adjointe au maire de Strasbourg a déclaré s’engager à remplacer les barquettes plastiques par des contenants en inox inertes et réutilisables au sein des cantines des écoles strasbourgeoises, à la rentrée prochaine. De septembre à novembre 2016, le Collectif Projet cantines, composé de parents d’élèves, a sensibilisé la mairie au retrait des barquettes plastiques. La réduction nécessaire des déchets et la libération des molécules chimiques pendant le réchauffement des barquettes furent les deux arguments majeurs présentés par le Collectif. L’exemple de la commune des Sables d’Olonne, qui a troqué les barquettes plastiques contre les contenants en inox en 2015, a su convaincre la Mairie ! Il faudra être patient car le changement sera progressif. Le cahier des charges précise un remplacement de 50% des barquettes par des contenants réutilisables en deux ans, et 100% en quatre ans. Pour assurer cet engagement, un groupe de travail composé de parents d’élèves, d’agents de la ville et d’élus assurera un suivi rigoureux avec les futurs partenaires.
La restauration collective est bel et bien en train de prendre le tournant du développement durable et des initiatives comme celles mises en place à Strasbourg fleurissent un peu partout en France. Afin d’accompagner les professionnels de la restauration collective dans cette démarche, la Fondation Nicolas Hulot et le réseau RESTAU’CO ont lancé en 2016 la démarche Mon Restau Responsable. Un mouvement de cantines responsables est en marche !

envoyer l'article : La fin des barquettes plastiques dans les cantines strasbourgeoises !

Générations Futures révèle une étude sur le glyphosate

Générations Futures révèle une étude sur le glyphosate

A l’instar de l’étude Urinale, réalisée en Allemagne sur 2 000 volontaires, ou encore celle effectuée sur 48 eurodéputés en mai 2016, Générations Futures a révélé le 6 avril 2017 une analyse sur la présence de glyphosate dans l’urine d’un échantillon de personnes d’âge, de sexe, de milieux géographiques et de pratiques alimentaires différents. Diverses personnalités, comme la chanteuse Emily Loizeau ou la chroniqueuse Charline Vanhoenacker ont servi de cobayes. Le résultat est alarmant puisque 100 % des analyses urinaires contiennent du glyphosate, molécule active de l’herbicide Roundup le plus utilisé au monde et produit par Monsanto. Ce taux est bien au-dessus des normes réglementaires européennes autorisées dans l’eau potable mais pas si surprenant puisque 800 000 tonnes de glyphosate sont épandues par an à travers le monde. Les réglementations de l’Union Européenne interdisent l’utilisation de pesticides lorsqu’ils sont considérés comme cancérogènes « certains » ou « probables ». Depuis plus de deux ans, la polémique grandit quant à l’utilisation du glyphosate. Placée au coeur d’intérêts financiers, elle est alimentée par des résultats contradictoires entre scientifiques indépendants et scientifiques employés par les lobbies des firmes multinationales telles que Monsanto. En mars 2015, le glyphosate a été classé cancérogène probable pour l’homme par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), une agence de l’OMS. Mais cette décision a été réfutée quelques mois plus tard par l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA). Pour contre-attaquer, soixante ONG européennes ont lancé une initiative citoyenne pour récolter un million de signatures et ainsi obliger la Commission Européenne à éradiquer les pesticides sur le marché. Bonne nouvelle pour les Français , une loi de 2015 interdit depuis le 1er janvier 2017 l’usage de pesticides dans les jardins publics. En janvier 2019, les pesticides seront interdits à la vente dans tous les magasins. C’est le moment de se renseigner sur les alternatives possibles aux pesticides !

envoyer l'article : Générations Futures révèle une étude sur le glyphosate

Rrraw : la marque de chocolat, végane, écologique et solidaire !

Rrraw : la marque de chocolat, végane, écologique et solidaire !

Lancée en 2010 par Frédéric Marr, Rrraw est la première marque française de chocolat cru. Les fèves de cacao, transformées grâce au procédé “bean to bar”, sont dans un premier temps longuement broyées à chaud, puis lentement à froid à la meule de pierre, pour permettre ainsi au cacao de garder toutes ses qualités nutritionnelles. En plus d’avoir un procédé de transformation unique en son genre, l’entreprise Rrraw est également solidaire ! Les fèves de cacao sont achetées à prix équitable, à une communauté indienne Shipibo du Pérou qui s’occupe de la récolte, la fermentation et le séchage de ces dernières pendant la saison. L’emballage, la logistique et le contrôle qualité des produits Rrraw sont gérés par l'ESAT Jules et Marcel Levy, un centre accueillant 65 travailleurs handicapés. Tous les produits sont certifiés biologique (Bureau Véritas FRBIO10), Vegan (Vegan Society), Sans Gluten (Afdiag) et Solidaire (1% for the planet). La Cacao Factory, une boutique végétalisée à l’image de la forêt Amazonienne, compte ouvrir ses portes le 15 mai prochain, au centre de Paris dans le quartier Montorgueil, à l'angle de la rue de Mulhouse et de la Rue des jeuneurs. Pour les gourmands et les passionnés de chocolat, c’est l’occasion de soutenir ce projet en cliquant ici.

envoyer l'article : Rrraw : la marque de chocolat, végane, écologique et solidaire !

Le « bio-seau » débarque à Paris !

Le « bio-seau » débarque à Paris !

 Le « Plan compost », voté lundi 27 mars 2017 en Conseil de Paris, prévoit d’équiper les habitants des 2ème et 12ème arrondissements d’ici juin prochain, d’un petit « bio-seau » dans lequel ils pourront  déposer pelures de légumes, coquilles d’œufs, et certains types de papiers. Une fois le « bio-seau » rempli, celui-ci pourra être vidé dans une nouvelle poubelle collective à couvercle orange. D’ici la fin 2020, l’objectif est d’en équiper toute la capitale pour transformer les bio-déchets en ressource énergétique, notamment grâce à un accord sur la création d’une usine de méthanisation en partenariat avec des institutionnels et la ville de Gennevilliers. Ce « Plan compost » va permettre la multiplication par deux du nombre de points de compostage, existant déjà dans les immeubles ou les associations, et s’élèveront à 800 dans la capitale ! La ville de Paris offrira également au printemps un millier de « lombricomposteurs » individuels, pour réaliser son propre compost et ainsi développer cette initiative du bio-compostage !

envoyer l'article : Le « bio-seau » débarque à Paris !

Veggie Prêt », le resto 100% végétarien de « Prêt à manger » !

Veggie Prêt », le resto 100% végétarien de « Prêt à manger » !

En juin dernier, « Veggie Prêt », un pop up 100% végétarien lancé par la chaîne de restauration « Prêt à Manger » connaît dans le quartier londonien de Soho un succès inattendu, ce qui pousse à officialiser son installation permanente. Grosse surprise pour la chaîne qui prévoyait pourtant un flop pour ce menu végétarien mais connaît finalement une hausse de 70% des ventes ! Pour continuer de satisfaire les consommateurs, un deuxième restaurant inscrit dans cette lignée du végétarisme, ouvre ses portes à Great Eastern Street, dans l’est de Londres. Avec plus de 20 000 messages reçus de clients satisfaits, une tendance accrue pour le flexitarisme et une hausse du désir des clients de limiter leur consommation de viande pendant leurs repas, le « Veggie Prêt » n’est pas prêt de désemplir. Cette filière végétarienne de « Prêt à manger » compte même s’exporter aux Etats-Unis !

envoyer l'article : Veggie Prêt », le resto 100% végétarien de « Prêt à manger » !

« BON et bien », la gamme de soupes écolos et solidaires !

« BON et bien », la gamme de soupes écolos et solidaires !

Le Nord, une des régions de France les plus touchées par la crise selon Alim’agri, a incité le PDG de la marque McCain en partenariat avec Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix en 2006 pour son programme de microcrédit au Bangladesh et spécialiste en Ressources Humaines chez Randstad, à s’unir avec les magasins E. Leclerc (Templeneuve, Lille-Fives, Wattrelos), les Banques Alimentaires, le Groupement d’Agriculteurs Producteurs de Pommes de terre pour l’Industrie (GAPPI) pour co-créer « BON et Bien », un “social business” durable et profitable. Pour lutter contre le gaspillage alimentaire et soutenir l’emploi local, l’unité de production « BON et Bien » conçoit une gamme de soupes, élaborée par des chefs cuisiniers, fabriquée par des employés en réinsertion professionnelle à partir de fruits et légumes invendables, et commercialisée dans les rayons E. Leclerc depuis 2015. Écologiques et solidaires, ces soupes sont conditionnées dans des bouteilles en verre, et coûtent la somme de 3,5€/75cl, une aubaine pour tous ! 

envoyer l'article : « BON et bien », la gamme de soupes écolos et solidaires !

Stop aux déchets inutiles, BBB Shop l’a bien compris !

Stop aux déchets inutiles, BBB Shop l’a bien compris !

De nouveaux types de commerces voient le jour pour arrêter de dépenser ses économies inutilement et cesser de polluer la planète d’objets encore exploitables. C’est le cas de BBB Shop ! Pour lutter contre le gaspillage de chaussures jugées “trop sales”, Brandon Mariadi, passionné de baskets, a décidé de s’attaquer à ce fléau en ouvrant un commerce spécialisé dans la restauration de chaussures. Situé au 45 rue Edouard Delesalle à Lille depuis décembre 2016, BBB Shop est le premier pressing pour chaussures et baskets en tout genre, qui attire des clients venus de très loin pour redonner vie à leurs paires de chaussures ! Pour un service entre 10 et 20€, ces dernières sont nettoyées avec des produits adaptés et des techniques de décrassage différentes en fonction des matières. Si vous souhaitez une paire de chaussures originale et personnalisée, BBB Shop propose également de customiser vos souliers ! Victime de son succès, une autre boutique ouvre prochainement rue de Champs de Mars, à Paris.

envoyer l'article : Stop aux déchets inutiles, BBB Shop l’a bien compris !

Happy end chez Biocoop qui dit stop à la vente d’eau en bouteilles plastiques !

Happy end chez Biocoop qui dit stop à la vente d’eau en bouteilles plastiques !

Selon Canadean, les bouteilles plastiques représentent 10 kilos de déchets par an et par personne, sont 100 à 200 fois plus chères que l’eau du robinet, et nécessitent 1000 ans pour se dégrader. Face à ce constat alarmant opposé à ses valeurs éthiques, l’enseigne Biocoop a annoncé, le 23 mars, l’arrêt de la vente d’eau plate dans ces contenants hyper polluants. C’est une première dans l’histoire de la distribution ! Avec ses 431 magasins et  4500 salariés, Biocoop assume une prise de risque pour l’entreprise puisque l’eau en bouteille est le produit le plus vendu en magasin et représente 1 à 1,5% de son chiffre d’affaires. L’enseigne, pionnière en la matière, va t-elle lancer un nouveau mouvement ? Pour combler ce vide chez les consommateurs, Claude Gruffat, Président du réseau, recommande l’utilisation de carafes filtrantes et l’installation des zones de captage, un dispositif de prélèvement d’eau potable, en agriculture biologique. L’eau du robinet, s’élevant à environ 0,003ct/L, sans aucun emballage ni transport en camion, a en effet le mérite d’être économique et  d’hydrater de manière pérenne !

envoyer l'article : Happy end chez Biocoop qui dit stop à la vente d’eau en bouteilles plastiques !

Le végétal se fait une place de choix au Portugal !

Le végétal se fait une place de choix au Portugal !

Début mars, le PAN, le parti politique portugais Personnes-Animaux-Nature a soumis au Parlement du pays un projet de loi imposant au moins une option végétalienne dans tous les menus des restaurants des établissements publics. Bonne nouvelle : ce projet de loi a récemment été adopté ! Les universités, hôpitaux, prisons et services sociaux devront désormais proposer au moins un plat sans produits d’origine animale dans leur menu. Après avoir obtenu une place au Parlement suite aux législatives de 2015,  le Parti PAN a pour objectif de représenter des milliers de personnes végétaliennes, jusque-là peu soutenues. Cette nouvelle loi découle de la « Pétition pour l'inclusion des options végétariennes dans les écoles, les universités et les hôpitaux portugais », lancé par l’Association végétarienne portugaise, et recense plus de 15.000 signatures. Cette législation suit les recommandations de la Direction générale de la santé portugaise, qui depuis deux ans encourage l’augmentation de la consommation de produits d’origine végétale.

envoyer l'article : Le végétal se fait une place de choix au Portugal !

La « Food Waste Hotline », la nouvelle initiative anti-gaspi lancée par Tesco !

La « Food Waste Hotline », la nouvelle initiative anti-gaspi lancée par Tesco !

Après avoir mis en place un étiquetage carbone sur un large panel de produits en 2008, puis lancé l’opération “Un produit acheté, un produit offert … plus tard” pour lutter contre l’achat d’impulsion en 2010, l’enseigne britannique Tesco continue sur sa lancée avec la “Food Waste Hotline” pour sensibiliser au gaspillage alimentaire. Au sein de la chaîne alimentaire, les déchets représentent une part considérable de la totalité du gaspillage au Royaume-Uni. A l’horizon 2025, Tesco s’engage à réduire de moitié ses détritus alimentaires en travaillant main dans la main avec ses partenaires. Accessible via Supplier Network, une plateforme utilisée par plus de 5000 producteurs et fournisseurs, la “Food Waste Hotline” a pour but d’alerter l’équipe production d’un potentiel gaspillage alimentaire d’un secteur, et d’y mettre un terme. L’enseigne britannique souhaite développer de plus en plus ce type d’initiative autour de l’anti-gaspi. En 2016, suite à une période climatique supérieure aux normales saisonnières, la production de fraises a fortement augmenté. En vendant ces dernières en grande quantité et à prix réduit, Tesco a satisfait le portefeuille des consommateurs et des producteurs, tout en contribuant au respect de l’environnement.

envoyer l'article : La « Food Waste Hotline », la nouvelle initiative anti-gaspi lancée par Tesco !

Marre des mégots qui polluent votre trottoir ? Greenminded a pensé à vous !

Marre des mégots qui polluent votre trottoir ? Greenminded a pensé à vous !

Lancé par trois jeunes étudiants lillois, Greenminded est une start-up qui fabrique des bornes de recyclage pour mégots de cigarettes, un des déchets les plus polluants et toxiques au monde. La majorité des fumeurs admet jeter ses mégots de cigarette sur le trottoir, faute de quantité suffisante de poubelles de rue. Pour lutter contre ce type d’incivilités, la Ville de Paris verbalise depuis 2015 les fumeurs qui jettent leurs mégots par terre ! D’autres moyens existent, des cendriers de poche et des corbeilles, deux moyens de lutter contre les mégots … Mais qu’en est-il du recyclage ?

A l’instar de l’Entreprise Cy-Clope, une entreprise développée par deux jeunes lyonnais qui recycle les mégots pour fabriquer des plaques d’isolation, Greenminded a donc développé la “Born to recycle”, une borne en métal intelligente qui recycle les mégots de cigarette … mais pas que ! Elle proposera également, via un écran interactif, un jeu éducatif de questions - réponses, pour permettre aux fumeurs d’adopter des éco-gestes, et ainsi lutter contre les “rues-poubelles”. Ce procédé sera également relié à une application mobile gratuite, pour compter le nombre de mégots jetés. Ces bornes seront disposées à des endroits stratégiques et la collecte se fera sans utiliser de moyens de transport polluants, donc à vélo ou par des véhicules électriques.

envoyer l'article : Marre des mégots qui polluent votre trottoir ? Greenminded a pensé à vous !
Le guide des labels de la consommation responsable 2009-2010 La consommation de A à Z. Santé,  loisirs,  environnement,  budget…, Tout ce que vous devez savoir pour bien consommer