Ce site est réalisé avec le soutien financier de ADEME - Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie Prodimarques
Partenaires Medias
e-RSE.net Restauration 21
Une initiative de
Graines de Changement - agence d’information positive sur le développement durable
Avec la participation de
Utopies © - Agence qui se donne pour charge de promouvoir la responsabilité sociale auprès des entreprises et le développement durable.

Nos outils et publications Étude « La vie locale : ré-enraciner la consommation pour des territoires plus vivants et durables » Étude « Choix par défaut, choix sans défaut : vers des offres 100% responsables » Voir les rapports des chiffres de la consommation responsables La vie Happy Tendances Durables 2015 La solution est dans l’assiette http://omissions-co2.com/ Calculer l’empreinte économique de vos achats Consulter le guide des sushis responsables Guide Made in France La vente en vrac - pratiques & perspectives Quizz : Quel éco-consommateur êtes-vous ? Pour une consommation durable C’est tout vert ! Quelle est l’empreinte carbone de votre argent ? Ma conso, ma planète Restauration et développement durable Évaluez la qualité de l’air intérieur dans votre habitation nos cantines pour la planète Mini-guide des labels de la consommation responsableo E-cartes Voutch

Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais."

Cicéron

Café-Conso
dernières nouvelles

L’Eurostar soutient l’alimentation responsable !

L’Eurostar soutient l’alimentation responsable !

En étroite collaboration avec la Fondation GoodPlanet, ​​GoodPlanet Belgique et Young People’s Trust for the Environment, l’Eurostar lance un concours culinaire à travers la France, le Royaume-Uni et la Belgique. Du 3 mai au 30 juin 2017, tous les jeunes étudiants âgés de 15 à 19 ans qui souhaitent participer devront inventer un plat durable, évalué sur quatre critères différents : la présentation, la saveur, l’utilisation d’ingrédients durables, locaux et de saison et les bienfaits pour la santé. L’heureux gagnant aura l’honneur de voir sa création servie auprès des passagers de la classe Business Premier d’Eurostar pendant environ 3 mois, à partir de l’automne 2017, et recevra un prix d’une valeur de 1500£, restitué en bons de voyage Eurostar. L’objectif ? Sensibiliser la jeune génération à une alimentation saine et durable, en élaborant un plat gourmet équilibré et réalisé à partir de produits de saison. Pour concourir, c’est simple ! Il suffit de télécharger le formulaire, le cahier des charges pour respecter les exigences de la compétition et d’envoyer votre candidature à l’adresse mail indiquée ! A l’instar du concours de l’Eurostar, d’autres initiatives se sont développées pour sensibiliser à un mode de consommation responsable, telles que “Le climat dans nos assiettes”, un concours culinaire lyonnais entre particuliers et professionnels ou encore “Les Toques éthiques”, un challenge de cuisine visant à réduire son empreinte écologique. Même la haute gastronomie a pris le pli : le « Bocuse d’Or » a imposé cette année une assiette 100% végétale aux finalistes de ce célèbre concours culinaire !

envoyer l'article : L’Eurostar soutient l’alimentation responsable !

C&A sort la “C2C certified”, une gamme 100% bio !

C&A sort la “C2C certified”, une gamme 100% bio !

L’enseigne suédoise H&M a lancé en 2011 la “Conscious Collection”, une collection créée à partir de coton, de lin biologiques, de polyester recyclé et de Tencel, puis a mis en place en 2013 un service de collecte de textiles usagés dans ses magasins pour en réutiliser une partie dans le cadre de nouvelles collections… En 2017, c’est au tour de l’enseigne européenne C&A de s’engager dans la “mode circulaire” en introduisant sur le marché une gamme de T-shirt certifiés « Cradle to Cradle », une pratique d’éco-conception consistant à penser le produit dès son origine de manière à lui donner plusieurs vies ! Fabriquée à partir de coton 100% bio et en utilisant des produits chimiques conçus exclusivement à partir de nutriments biologiques, la ligne « C2C certified », disponible en magasin à partir de juin prochain dans 19 pays européens et sur le webshop, respecte des conditions sociales et environnementales responsables. Lorsqu’un vêtement de cette gamme est arrivé au terme de son premier usage, il est destiné à être composté afin de devenir une ressource nutritive pour le sol. Grâce à cette démarche innovante, l’entreprise textile lutte contre un fléau qui, selon le Huffington Post, produit plusieurs millions de tonnes de déchets chaque année !

D’autres alternatives existent pour une mode plus responsable et moins gourmande en ressources, consultez dès maintenant notre fiche-produit sur les vêtements

envoyer l'article : C&A sort la “C2C certified”, une gamme 100% bio !

IKEA veut aider ses clients à donner une seconde vie à leurs meubles

IKEA veut aider ses clients à donner une seconde vie à leurs meubles

Depuis plusieurs années, IKEA tente de s’engager dans la voie du développement durable. Parmi plusieurs actions, l’enseigne d’ameublement a par exemple mis en place un service de covoiturage pour ses clients, puis a décidé en 2013 de cesser de vendre des ampoules à incandescence pour se tourner exclusivement vers des ampoules LED ! Son objectif ? Permettre au plus grand nombre d’adopter une consommation responsable et un mode de vie plus durable. Pour continuer dans sa lignée, le 3 juin 2017, l’enseigne suédoise organisera l’opération “Nos meubles ont plusieurs vies”, un évènement national pour garantir aux consommateurs qu’il est possible de faire perdurer leurs meubles en leur offrant plusieurs vies. Au programme de cette journée : des ateliers pour réparer ou relooker des meubles mais aussi un vide grenier solidaire, une animation de sensibilisation avec casques de réalité virtuelle 360° par une personne spécialisée dans l’éco-mobilier, un concours hacking entre collaborateurs ... Et pour ne pas oublier les plus jeunes, un atelier créatif pour décorer des objets du quotidien sera également mis en place. Ce sera l’occasion de mettre en avant “Seconde vie des meubles”, un service de reprise et de revente de meubles IKEA d’occasion. En contrepartie d’un bon d’achat, les clients donnent leurs meubles à l’enseigne qui se charge par la suite de les revendre en occasion dans la zone « Bonne Trouvaille », un espace en magasin prévu à cet effet. Selon IKEA, 20 000 produits d’occasion sont récupérés chaque année permettant aux clients de faire des économies tout en agissant de manière responsable sur l’environnement ...  Pour en savoir plus sur l’évènement, cliquez ici.

envoyer l'article : IKEA veut aider ses clients à donner une seconde vie à leurs meubles

Auchan dévoile ses actions RSE en régions !

Auchan dévoile ses actions RSE en régions !

Mercredi 17 mai, Auchan Retail France, qui se proclame « militant du bon, du sain et du local » a lancé la plateforme digitale RSE qui répertorie plus de 550 initiatives en matière de développement durable et d’avancées sociales réalisées en 2016 par ses “collaborateurs” dans les différents commerces de l’enseigne (proximité, supermarchés ou hypermarchés). Cette démarche s'inscrit sur quatre volets : la bonne alimentation, via la gamme de produits responsables proposée aux consommateurs ; l’environnement, de part l’engagement de l’enseigne dans l’économie d’énergie, la réduction et valorisation des déchets ; la qualité de vie au travail, à travers des propositions de formations et d’évolutions des employés au sein de l’entreprise ; et la solidarité grâce à leurs deux fondations, “Auchan pour la jeunesse” et “Le goût du partage”  qui soutiennent des associations locales. L’objectif de cet outil digital est de valoriser les engagements sur « le bon, le sain et le local » de l’ensemble des équipes de l’enseigne, de montrer que l’aspect territorial et collaboratif est inscrit au coeur de leur démarche sociétale et environnementale, et de partager leurs initiatives innovantes pour inspirer d’autres enseignes.

envoyer l'article : Auchan dévoile ses actions RSE en régions !

Le Tour du Made in France de la Camif va bientôt recommencer !

Le Tour du Made in France de la Camif va bientôt recommencer !

Du 30 mai au 22 juin 2017, lors du 4ème tour du Made in France, les équipes de la Camif partiront à la découverte de professionnels du mobilier d’intérieur, avec pour thème : "Tous acteurs du changement : local, social, responsable". De la Rochelle à Marseille en passant par Paris, le programme est chargé ! 8 journées de rencontres, de partage et d’échanges sont organisées entre les professionnels du mobilier intérieur, les consommateurs et les collaborateurs. En les réunissant à travers des conférences passionnantes et ateliers créatifs sur diverses thématiques éco-solidaires, l’objectif est de co-créer ensemble les produits innovants afin de développer les bonnes pratiques en matière d'Économie Sociale et Solidaire dans le secteur du mobilier d’intérieur ! Chaque journée s’organisera de la façon suivante : présentation et visite de l’entreprise puis conférence et atelier créatif autour d’une thématique associée à la bonne pratique de l’entreprise. Ainsi, à la Rochelle, première étape de ce tour, les équipes de la Camif iront à la rencontre d’un fabricant de mobilier de chambre pour enfant proposant des meubles sains et respectueux de l’environnement. Il s’en suivra une conférence et un atelier créatif “Respire dans ta chambre” autour des enjeux qualitatifs de l’air dans les intérieurs. A Pau, deuxième étape de ce tour, l’E.S.A.T. du Hameau, atelier de menuiserie spécialisé dans le travail du pin des Landes, propose d’employer des personnes en situation de handicap. A la suite de la visite de l’atelier, une intervention et un atelier créatif autour du thème “Tous Cap’ables” seront proposés ! Lors de ce tour du Made in France, vous aurez aussi la chance de rencontrer Emery Jacquillat, le PDG de la Camif … N’hésitez pas à découvrir la totalité du programme et à vous inscrire sur le site de la Camif !

envoyer l'article : Le Tour du Made in France de la Camif va bientôt recommencer !

Apple veut s’engager dans le recyclage ...

Apple veut s’engager dans le recyclage ...

Selon son rapport annuel sur le développement durable publié récemment, la firme s’est engagée à fabriquer « un jour » des appareils à partir de matériaux exclusivement recyclés, en utilisant des énergies renouvelables . Les produits que fabrique le géant à la pomme sont de grands consommateurs en matières premières : aluminium, cuivre, or, argent … Le défi pris par Apple est aujourd’hui immense : ne plus dépendre de l’exploitation minière ! A l’instar de nombreuses entreprises, le cycle de vie des produits Apple est traditionnel et linéaire : extraction des matériaux, fabrication des produits, utilisation des appareils puis mise au rebus une fois obsolètes. Un rapport de l’Université des Nations Unies souligne que moins de 16% de ces déchets électroniques sont recyclés. L’objectif de la firme est de se tourner vers une forme d’économie circulaire, où les chaines d’approvisionnement sont en boucle fermée. Utiliser l’« auto-alimentation » en matière première issue de composants recyclés serait, selon Silicon.fr, un bon moyen d’y parvenir. A l’avenir, Apple fabriquera des produits en améliorant leur efficacité énergétique et en trouvant un moyen de conserver des ressources précieuses pour réduire son impact environnemental. Mais d’autres acteurs devront s’impliquer dans cette démarche écologique : les distributeurs en rationalisant leurs circuits et les consommateurs en s’engageant dans le recyclage. A l’annonce de cette initiative, l’ONG Greenpeace espère que d’autres entreprises du secteur, comme Samsung ou Huawei, prendront l’exemple et s’aligneront sur les engagements pris par le géant. L’annonce d’Apple est saluée comme un tournant majeur par l’ONG Greenpeace mais reste encore insuffisante. L’enjeu est également de lutter contre l’obsolescence programmée, en fabriquant des produits qui durent dans le temps, faciles à réparer et recyclables à la fin de leur vie.

envoyer l'article : Apple veut s’engager dans le recyclage ...

FrigoMagic en finit avec les restes !

FrigoMagic en finit avec les restes !

Il est 20h, vous avez faim et en ouvrant votre frigo, rien ne vous inspire ? Pas de panique, FrigoMagic est là pour vous aider ! Lancée en 2015 à l’initiative de Christophe Boisselier, sommelier restaurateur à Rennes et Sébastien Burel, ingénieur informaticien, l’application FrigoMagic permet d’élaborer et de découvrir de nouvelles recettes. Concoctés pour 2 personnes et ne demandant pas plus de 30 minutes de préparation, les plats sont à réaliser et à adapter à partir d’ingrédients déjà disponibles dans votre cuisine. Avec près de 1 500 recettes, plus de 4 millions de déclinaisons proposées et 70 000 utilisateurs réguliers, l’application fait un tabac et s’adapte même aux régimes alimentaires spécifiques : végétarien, vegan, sans gluten ou sans lactose ! Sur le même principe que l’application Too Good To Go, l’objectif est de limiter le gaspillage alimentaire, tout en réalisant des économies, alors n’hésitez plus à télécharger l’appli !

envoyer l'article : FrigoMagic en finit avec les restes !

Fini l’élevage de lapins en cage !

 Fini l’élevage de lapins en cage !

Selon la FAO, 320 millions de lapins sont élevés chaque année en Europe pour leur viande, dont 99% d’entre eux en cage : en Espagne, en Italie et en France pour la grande majorité. Alors que des normes réglementaires existent pour les autres animaux d’élevage (vaches, porcs, veaux, poules…), aucune législation n’existe concernant l’élevage de lapins. La majorité des lapins élevés au sein de l’Union Européenne vit dans des cages avec seulement une mangeoire et un abreuvoir. L’ONG CIWF a lancé une vaste campagne pour mettre fin à leur élevage en cage en dénonçant leur niveau de stress élevé, leur taux de mortalité et de maladie important, et a ainsi remis aux ministres européens de l’agriculture une pétition de 600 000 signatures en mai 2016. Un an plus tard, le 14 mars 2017, les eurodéputés se sont prononcés pour la fin de l’élevage des lapins en cage en votant une résolution non législative, première étape du processus législatif, visant à l’élaboration de normes minimales pour améliorer le bien être de ces mammifères. L’objectif est de supprimer progressivement les cages et de se tourner vers des alternatives, des systèmes de production biologique ou la mise en place de parcs en plein air, comme l’ont déjà adoptés la Belgique ou la Suisse.

envoyer l'article :  Fini l’élevage de lapins en cage !

AIM, l’appli de l’achat responsable !

AIM, l’appli de l’achat responsable !

Selon l’ADN, les consommateurs sont de plus en plus exigeants face à la traçabilité, à l’éthique des produits et aux conditions de travail des salariés, ainsi qu’à l’impact environnemental des plus grandes marques. Certaines sont engagées dans une logique de développement durable mais d’autres sont encore sur la sellette … Face à cet enjeu, Aspiration, une entreprise de services financiers, a lancé le 26 avril 2017 l’application AIM (Aspiration Impact Measurement) pour éclairer les usagers sur la transparence et la traçabilité des produits. Associée à un compte bancaire, elle les aide à consommer de manière plus éthique et durable en évaluant l’impact environnemental et sociétal pour chaque produit acheté. Le programme analyse des milliers de données pour générer deux résultats pour les entreprises : “People” et “Planet”. Le premier mesure la façon dont les entreprises traitent les employés et les communautés, via des indicateurs comme le salaire, l’accès aux soins ou la diversité de la main d’œuvre. Quant au second, il juge les pratiques durables et écologiques de ces dernières, en s’appuyant sur leurs émissions de gaz à effet de serre ou leur utilisation d’énergies renouvelables. Lorsqu'un client d’Aspiration passe la carte de débit associée à son compte pour effectuer un paiement, ces deux résultats sont diffusés dans le résultat AIM personnalisé de l’usager et reflète l'impact positif ou négatif de l’entreprise. Pour l’instant, l’application est disponible uniquement pour les clients d’Aspiration … à terme, le but est de la développer pour assurer au plus grand nombre la transparence des produits !

envoyer l'article : AIM, l’appli de l’achat responsable !

BlaBlaCar se lance dans le covoiturage courte distance !

BlaBlaCar se lance dans le covoiturage courte distance !

Lancée le 2 mai dernier par BlablaCar, BlablaLines est une application dédiée aux covoiturages quotidiens. Quelle différence avec BlaBlaCar ? S’effectuant sur des trajets quotidiens courts et fréquents, comme celui entre son travail et sa maison, BlaBlaLines met en relation un conducteur avec seulement un passager. Comment ça fonctionne ? Il suffit de télécharger l’application et de créer son profil conducteur ou passager. Pour chaque demande, une ligne, c’est à dire un trajet entre un point A et B, est attribuée au passager. Ces lignes sont activées automatiquement par la plateforme, puis proposées sur l’application lorsqu’un nombre suffisant de conducteurs effectuant le même trajet dans les deux sens est atteint. Flexible, le service n’impose en aucun cas le même conducteur à l’aller et au retour. Pour la phase de test, deux axes très empruntés sont à disposition, ceux de Châlons-en-Champagne - Reims et de Toulouse - Montauban. Pour l’instant, l’application est disponible uniquement sur Android et les paiements se font en voiture entre les usagers. Selon BlaBlaLines, les covoitureurs pourraient économiser près de 2400€ par an sur un trajet comme Reims - Châlons-en-Champagne. C’est le moment de faire des économies en testant cette appli au plus vite !

envoyer l'article : BlaBlaCar se lance dans le covoiturage courte distance !

Too Good To Go, l’appli anti-gaspi !

Too Good To Go, l’appli anti-gaspi !

Selon le documentaire Global Gâchis, les commerces de la distribution gaspillent chaque année 2,3 millions de tonnes de nourriture et la restauration 1,6 million. La solution? Lucie Basch l’a trouvée ! C’est Too Good To Go, une application mobile gratuite qui lutte contre le gaspillage alimentaire en mettant en relation les commerçants et les citoyens. C’est une solution gagnant-gagnant puisqu’elle permet aux consommateurs d’acheter les invendus à prix réduit et aux commerçants de vendre des produits périssables ou des invendus non écoulés dans la journée. Son fonctionnement est simple, l’application vous géolocalise et vous propose les commerces participants qui sont à proximité. Muni(e) d’un contenant ou d’un sac, il suffit de vous déplacer pour aller récupérer les produits. La fondatrice de l’application a d’abord lancé le concept au Danemark en Novembre 2015 puis, portée par le succès du concept, elle décide de rentrer en France pour la développer en avril 2016. Sur le même principe que la chaîne alimentaire WeFood, le but est de mieux gérer les déchets alimentaires en commençant par éviter le gaspillage !

envoyer l'article : Too Good To Go, l’appli anti-gaspi !

Wefood, les supermarchés anti-gaspi !

Wefood, les supermarchés anti-gaspi !

Selon le Planetoscope, près de 88 millions de tonnes d’aliments sont jetés chaque année en Europe, soit près de 173 kg par an et par personne. Pour en finir avec le gaspillage alimentaire, DanChurchAid, une ONG humanitaire luttant contre la famine et l’insécurité alimentaire a créé Wefood, une chaîne de supermarchés alimentaires nouvelle génération. Le premier magasin, ouvert en février 2016 à Copenhague, a rencontré un véritable succès, permettant l’inauguration d’un deuxième magasin en novembre de la même année. Vendus aux consommateurs 20 à 50% moins chers que dans un supermarché classique, les produits périmés ou abîmés sont récupérés par des bénévoles dans des grandes surfaces danoises. L’intégralité des bénéfices est reversée à l’ONG dont l’objectif est de réduire de 700 000 tonnes les déchets alimentaires annuels du Danemark, et de récolter des fonds pour combattre la famine dans des pays défavorisés comme l’Ethiopie ou le Bengladesh. Selon le gouvernement danois, le pays a déjà réduit de 25% ses déchets alimentaires depuis 5 ans notamment grâce à des initiatives telles que Wefood. Le Danemark n’est pas le seul pays européen à se lancer dans cette lutte contre le gaspillage alimentaire … En France, depuis 2015, une loi interdit aux supermarchés de jeter les invendus alimentaires, les obligeant à les vendre au rabais !

envoyer l'article : Wefood, les supermarchés anti-gaspi !

Les RemorCoeurs ont le coeur sur la main !

Les RemorCoeurs ont le coeur sur la main !

Créée à l’initiative de François Guillamon, récemment diplômé de l’école d'ingénieurs AgroParisTech, l’association Les RemorCoeurs veut mettre en place un modèle économique social et solidaire dans le domaine agroalimentaire. L’objectif social est de construire des potagers collectifs à destination des populations en difficulté en leur transmettant des connaissances agronomiques nécessaires, pour accéder à une alimentation saine et durable. Pour financer ce projet, l’association va parcourir en remorque-cuisine des événements éco-responsables en Belgique et en France dès la saison estivale 2017. Elle proposera des “BurCoeurs” à la vente, des burgers végétariens issus d’un circuit court et local ! Les bénéfices seront prioritairement investis dans la réalisation de projets sociaux, pour ensuite envisager d’accroître l’activité commerciale et ainsi développer des actions sociales et solidaires. A long terme, la création d’un “Sharing Food System”, une fédération d’exploitations agricoles oeuvrant pour la réinsertion sociale est envisagée. Grâce à la plateforme de financement participatif Kiss Kiss Bang Bang, les RemorCoeurs ont collecté les ressources nécessaires ... on les attend d’ici quelques semaines sur les routes françaises et belges !

envoyer l'article : Les RemorCoeurs ont le coeur sur la main !

Auchan boycotte l’élevage de poules en batterie !

Auchan boycotte l’élevage de poules en batterie !

En 2015, selon l’ITAVI, 68% des 47 millions de poules pondeuses françaises ont été maintenues dans des cages, à raison de 18 volatiles au mètre carré. Aberrant, non ? Pour lutter contre ses méthodes d’élevages intolérables, le groupe Casino, sous la marque Monoprix, a été l’un des tout premiers groupes à mettre fin à la vente d’oeufs issus de poules élevées en batterie en 2013. Après la succession de nombreux autres distributeurs alimentaires, c’est au tour du groupe Auchan Retail France. Suite à de nombreux échanges avec des associations de défense animale (L214, The Human League, Open Wing Alliance), le groupe a annoncé dans un communiqué de presse diffusé le 7 avril 2017, s’engager à supprimer la vente d’œufs issus de poules en cage de sa marque d’ici 2022 et sur l’ensemble des rayons de l’enseigne Auchan d’ici 2025. En tant que consomm’acteur, vous souhaitez aussi participer à la fin de ce mode d’élevage ? Il suffit de regarder le code imprimé sur chaque oeuf, obligatoire par la réglementation de l’Union Européenne depuis 2002. S’il commence par un 3, cela signifie que l’oeuf a été pondu par une poule en cage. Pour plus d’informations sur les 3 autres modes d’élevage, cliquez ici.

envoyer l'article : Auchan boycotte l’élevage de poules en batterie !

Avec Veggie Bag, fini les sacs plastiques !

Avec Veggie Bag, fini les sacs plastiques !

Le groupe suisse Migros a annoncé le 18 avril 2017 la vente nationale de Veggie Bag, des sacs réutilisables permettant aux consommateurs d’emballer les fruits et légumes vendus en vrac. Pendant la phase de test à la coopération Migros de Zurich, plus de 200 000 sacs Veggie Bag ont été vendus et ont suscité un fort engouement de la part des consommateurs. Selon les calculs du groupe, si les consommateurs ont réutilisé un sac 20 fois, comme il le permet, plus de 4 millions de sacs plastiques ont déjà été évités. Composés à 100% de polyester non toxique, lavables en machine à 30°, et vendus à 6.90 francs suisse pour un lot de 4 pièces, les sacs Veggie Bag contribuent à la réduction de la consommation de sacs plastiques, véritables fléaux écologiques. Les consommateurs y déposent leurs fruits et légumes et peuvent coller l’étiquette prix sur la languette en tissu, prévue à cet effet. Cette démarche s’inscrit dans le cadre du programme développement durable “Génération M” du groupe, qui lui a déjà permis d’optimiser 2726 tonnes de matériaux d’emballage entre 2013 et 2016. Avec pour devise “Éviter, réduire, recycler”, l’objectif est d’en optimiser 6000 tonnes d’ici la fin 2020. A l’inverse de l’Italie ou de la France, la Suisse n’a toujours pas interdit la vente de sacs plastiques … ce qui n’empêche pas le distributeur suisse Migros de s’engager dans une démarche durable !

envoyer l'article : Avec Veggie Bag, fini les sacs plastiques !
Le guide des labels de la consommation responsable 2009-2010 La consommation de A à Z. Santé,  loisirs,  environnement,  budget…, Tout ce que vous devez savoir pour bien consommer